Les Héros de Hurlevents (titre)

Le Gardien du Sentier.

 

 

 

Ils étaient arrivés à la tour grise, ou le seigneur de Hurlevent siégeait. Il avait fait diffuser une quête qui disait simplement de se rendre au château. La compagnie se fit annoncer auprès du roi, il les accueillit avec tristesse et leur expliqua :

-Il y a quelques semaines de cela, j'ai envoyé mes fils en campagne. Il s'agissait d'une campagne purement politique mais... Il se sont fait attaquer. Mon ainé est rentré, non sans quelques blessures, mais il est sauf. Contrairement à mon deuxième fils, de qui je n'ai absolument aucune nouvelle. J'ai envoyé une guilde de mage à sa recherche mais, ils ne sont pas revenus. Je n'ai plus aucune autre ressource que vous. S'il vous plait, ramenez moi mon fils.

Il débatirent de la récompense qu'aurait les aventuriers pendant quelques minutes, puis ils repartirent en direction du sud, vers la forêt noire.

Après quelques jours de marche ils étaient rentrés dans le coeur de la forêt. Loriena était impressionée par la beauté de la nature qui les entourait. Elle avait vus d'innombrables arbres multi-centenaires, mais ceux qui les entouraient semblaient imprégnés d'une puissance magique, ils rayonnaient. Elle était derrière Lumaria et Pépito qui débataient vivement de leur dernière campagne commune.

Quand soudain elle entendit des pas derrière eux. Elle se retourna en avertissant ses camarades :

-Je crois que nous sommes suivis.

Pépito leva les yeux au ciel et dit à l'attention de la jeune femme :

-Arrêtes un peu de raconter tes fables d'elfes, ça prend pas sur moi. Lumaria commença à parler, mais fut coupée par le cri d'une créature qui allait les assaillir. Une flèche fusa et fit voler les cheveux de Loriena. Elle se planta ensuite entre les deux yeux d'un gobelin qui sautait sur le nain. Celui-ci maugréa :

-C'est pas vrai ne me dit pas que c'estencore une de ces oreilles longues !

Une silhouette glissa jusqu'au sol et atterrit juste devant Pépito. L'inconnu irronisa :

-Cher ami nain, je me vois désolé de te répondre que si.

Loriena avait entre temps remarqué qu'une autre créature s'avançait. Elle tira alors une boule de feu. Lumaria vint l'aider et trancha le bras de la peau verte. Pendant ce temps l'archer avait récupéré sa flèche et la mit en joue. Il plissa ses yeux verts pour viser et décocha le projectile qui se planta dans le bras d'un gobelin et le fit tomber de son arbre. Pépito sortit sa hache de combat et prépara à trancher la gorge de l'intrus. Mais au moment ou il levait son arme pour attaquer l'ennemi, il se fit plaquer au sol par Lumaria, il entendit ensuite une déflagration derrière lui, Loriena venait de lancer une nouvelle boule de feu. Le nouvel arrivant décocha une nouvelle flèche qui se planta dans le coeur de la peau verte.

Daft bis

 

L'elfe récupéra ses flèches et fit face à Lumaria qui lui demanda :

-Qui êtes vous ?

Il rangea ses flèches et son arc sans se presser, fit une révérence et dit :

-Daft Le Gardien du Sentier, pour vous servir !

Il se redressa. Pepito avait presque perdu connaissance à cause du choc qui avait tomber son haume de sa tête. Daft, en voyant le crâne partiellement chauve éclata de rire.

EllMarauder repris son casque et le mit sur sa tête tout en pestant :

-Qu'est-ce que tu trouves drole éspèce d'endive ?

Daft se calma dificilement et décida de ne pas prendre en compte la question du nain. Il se tourna vers l'autre elfe et avant qu'il ne puisse demander la raison pour laquelle une haut-elfe se trouvait dans les contrées méridionales elle lui raconta son histoire. Une fois qu'elle eut fini son récit, Daft conclut :

-Cela me semble être une noble cause... Pourais-je me joindre à vous ?

Loriena et Luamaria ne virent pas de problèmes à ce que l'archer rejoigne keur groupe. Pepito, en revanche, maugréa un moment avant d'accepter, sous la menace de la paladine. 

Les Héros de Hurlevents